Automatiser ses volet battants

Les volets battants motorisés sont envisageables en construction neuve comme en rénovation. Mais quelques spécifications sont à respecter… !

Comment fonctionne le volet battant motorisé ?

Contrairement aux volets roulants qui impliquent déjà une part de mécanique, la manipulation des volets battants repose exclusivement sur la gestuelle humaine. Par ce geste quotidien, on ne pense pas qu’il est possible d’automatiser ces volets en bois ! Dans les faits, le fonctionnement des volets battants automatiques est très simple. Le système motorisé contrôle un bras mécanique articulé dont les mouvements recréent les gestes traditionnels. Il s’agit d’exercer une pression suffisante à l’ouverture et une tension capable de rabattre les battants à la fermeture. Vu de l’extérieur, le mécanisme est entièrement caché lorsque les volets sont fermés, mais reste perceptible une fois les battants déployés sur les côtés. Certaines solutions permettent de se passer du bras articulé. Les gonds motorisés, sans automatisme apparent, opèrent ainsi en toute discrétion pour assurer la rotation des battants. Cette motorisation est totalement discrète et préserve le charme de votre façade.

Avec les kits de motorisation pour volet battant, l’automatisation des volets est relativement simple. Pas besoin d’être un professionnel expérimenté pour installer ces motorisations. Il vous suffit juste de savoir manipuler une perceuse et avoir des connaissances en électricité. En cas de doute, contactez-nous par téléphone ou par formulaire en ligne, afin de faciliter la mise en œuvre de vos projets.

Installation d’un système motorisé : bras ou gonds

Ces deux systèmes n’impliquent pas les mêmes conditions d’installation et appellent des précautions de pose bien distinctes.

Bras articulé en applique ou sous linteau avec les motorisations WINEO et BRA-VO

Vérification des conditions d’installation

Pour un fonctionnement optimal, les dimensions de l’installation existante doivent respecter les préconisations des motorisations. Notamment au niveau des distances :

  • entre le mur et l’extérieur du battant lorsque le volet est en position ouverte ;
  • entre l’encadrement de la fenêtre et l’axe du gond du volet ;
  • entre le volet et la paroi vitrée lorsque le volet est fermé ;
  • entre le haut du volet et l’écharpe horizontale. 

Ces cotes sont à vérifier en amont du projet de travaux afin d’identifier les modèles de volets motorisés pouvant effectivement être installés. Il convient également de s’assurer du poids et de la superficie du volet. La présence de l’arrêt de volet bas (uniquement) et la bonne rotation des battants sont indispensables au bon fonctionnent du système.

Le matériel

Pour la mise en œuvre, l’installateur aura besoin des classiques : un crayon, un marteau, un tournevis, une perceuse, un niveau… Et de tous les composants de la motorisation : bras gauche, bras droit, moteurs, capots, rails et embouts de rails, caches, vis, manchons ainsi qu’une télécommande ou un interrupteur selon la version radio ou filaire.

Mise en œuvre

Le tableau, perforé à l’aide d’un gabarit de perçage, avant d’insérer les chevilles qui permettront la mise en place de la motorisation. Le bras vient ensuite relier le moteur au battant. Le raccordement électrique doit impérativement être effectué hors tension et par un professionnel qualifié notamment pour les systèmes nécessitant le passage de câbles à travers la structure du bâtiment.

Gonds motorisés avec la motorisation URANUS

Vérification des conditions d’installation

Plusieurs spécifications sont à respecter pour automatiser les volets battants de gonds motorisés. Pour un seul moteur par volet :

  • la distance entre l’axe du gond et l’arrête du volet : 30 à 80 cm
  • la superficie maximum par battant : 1,6 m²
  • la largeur par battant doit être comprise entre 30 à 80 cm
  • l’épaisseur penture : minimum 5mm en acier ou inox
  • le poids du volet : 50 kg maximum

Au delà de ces spécifications, le battant a besoin d’une double motorisation. Il est possible de mettre 2 gonds motorisés par battant, si : la superficie par battant est de 2 m² max, sa largeur est comprise entre 30 à 90 cm et un poids de 60 kg max.

Cette motorisation s’adapte sur tous types de volets battants (bois, PVC, aluminium…), en neuf ou en rénovation.

Le matériel

La pose du gond motorisé fait appel à plusieurs outils et matériaux : un perforateur, des couronnes, des forets, des fils électriques, un pistolet pour scellement chimique ainsi qu’une cartouche de silicone.

Le système du gond en lui-même se compose d’un moteur associé à une télécommande ou à un interrupteur selon les modèles. Des manchons, des vis, des cosses, des joints et des bagues de montage font partie des pièces nécessaires à sa mise en place sur un volet existant.

Mise en œuvre

L’opération requiert le démontage des volets et le perçage des pentures à l’aide d’un foret adapté. Le mur libéré des volets est à son tour percé avec le perforateur. Cet emplacement accueille à la fois le moteur du gond et la gaine pour le raccordement électrique. Il ne reste plus qu’à fixer les gonds motorisés sur les pentures pour que le volet puisse être piloté à distance sans moteur apparent.

Pourquoi automatiser un volet battant ?

La gestion intelligente des stores et des volets présente de nombreux avantages en termes de confort, d’économies d’énergie ou encore d’accessibilité.

Confort et économies d’échelle été comme hiver

Grâce à une horloge, vous pouvez programmer l’ouverture et fermeture des volets battants automatisés au fil des saisons. En hiver, prévoyez de vastes plages d’ouverture afin de bénéficier des apports de chaleur gratuits offerts par la lumière du Soleil. Vous profitez également d’une grande clarté permettant de retarder le recours à l’éclairage artificiel. A la saison estivale, planifiez une fermeture prolongée au niveau des parois vitrées les plus exposées. Vous pouvez également vous reposer entièrement sur un système répondant à la température extérieure pour se rabattre au-delà du seuil préalablement fixé.

Sécuriser et adapter le logement à la perte d’autonomie

En cas d’absence, vous pouvez simuler une présence dans votre maison. A distance, vous pouvez ouvrir les volets en journée et les fermer la nuit. Ces motorisations ne garantissent pas l’anti-effraction mais rassurent lorsque qu’on part en vacances.

Le pilotage à distance et les possibilités étendues de programmation rendent les volets motorisés parfaitement adaptés à l’accompagnement des personnes en situation de perte d’autonomie ou à mobilité réduite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :