Volets roulants électriques, manuels ou solaires ?

Le fonctionnement du volet roulant est relativement simple : un coffre situé au-dessus de la fenêtre renferme un tube autour duquel le tablier du volet s’enroule et se déroule. Selon les modèles, les manœuvres d’ouverture et de fermeture peuvent être manuelles ou automatisées. Les volets roulants solaires font partie de la seconde catégorie.

Composition d’un volet roulant

Quels sont les avantages et les inconvénients des manœuvres manuelles et électriques et les possibilités des systèmes fonctionnant à l’énergie solaire ? Nous faisons le point sur ces trois solutions et sur les aides au financement pouvant être mobilisée pour leur installation. 

Volet roulant manuel

La manipulation des volets roulants manuels s’effectue à l’aide d’une poignée située en bas du tablier, on parle alors de volet à tirage direct, mais peut aussi se faire au moyen d’une manivelle ou d’une sangle reliée au tube d’enroulement.

Une solution simple et fiable

Cette solution, la plus basique, reste très répandue et privilégiée pour des raisons d’économies et de simplicité de mise en œuvre. Le système est fiable et contribue à renforcer l’isolation thermique au niveau des parois vitrées, mais ses performances s’arrêtent là.

Volet roulant électrique

Le mécanisme du volet roulant électrique repose sur la motorisation du tube d’enroulement. La force exercée n’est plus celle de l’utilisateur, mais celle générée par l’installation électrique, le plus souvent actionnée par bouton poussoir ou par télécommande. Le confort d’utilisation est au rendez-vous, mais ce n’est pas le seul atout du volet roulant motorisé.

Vers une meilleure maîtrise du confort dans l’habitat

Tout l’intérêt d’un système motorisé avec commande à distance repose sur sa connectivité avec des outils de programmation. Les volets jouent un rôle important dans la maîtrise du confort thermique, notamment en été lorsqu’il s’agit de limiter les apports de chaleur issus du rayonnement solaire au niveau des fenêtres. Mais aussi en hiver afin de limiter les pertes de chaleur dans l’habitat. L’optimisation du temps d’ouverture permet également de bénéficier d’un maximum de lumière naturelle, et donc de réduire sa consommation en éclairage artificiel.

Est-il possible de motoriser un volet roulant existant ?

Si les configurations le permettent, et notamment si le moteur peut être raccordé au réseau électrique domestique, la motorisation d’un volet roulant existant est tout à fait envisageable. Ces travaux peuvent même être très simples à mettre en œuvre grâce aux kits de rénovation complets proposés que nous vous proposons. Des kits de motorisation filaire, mais aussi des solutions de motorisation radio télécommandées.

Motorisation pour volet roulant

Volet roulant solaire

Le volet roulant solaire est un volet motorisé couplé à un panneau solaire. L’installation permet de recharger une batterie qui alimente à son tour le moteur. Cela signifie que le mécanisme continue de fonctionner une fois la nuit tombée.

Avantages et inconvénients des volets roulants solaires

Comme tous les systèmes photovoltaïques, les volets roulants solaires sont plus chers à l’achat que les modèles à alimentation classique. Compte tenu de la faible consommation des volets roulants électriques, cet achat n’est généralement pas motivé par un potentiel retour sur investissement, mais par la perspective d’un système autonome alimenté par une source d’énergie gratuite et inépuisable.

Coût des travaux et aides financières pour les volets roulants

La fourchette de prix est relativement étendue. Elle démarre autour des 200 € et peut aller jusqu’à 1 000 €. Un coût d’installation très variable qui dépend en grande partie des matériaux, des modes de fonctionnement et des conditions de pose.

L’éco-PTZ pour des volets isolants en travaux additionnels

Le coût des volets isolants peut être couvert par un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) en tant que travaux additionnels dans le cadre d’une action de remplacement d’au moins la moitié des parois vitrées donnant sur l’extérieur, si celles-ci présentent un simple vitrage à remplacer par du double vitrage conformément aux critères techniques de performances imposés.

Conditions d’obtention de l’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro reste accessible aux ménages éligibles jusqu’au 31 décembre 2021. Ce prêt à intérêt nul concerne les propriétaires, occupants ou bailleurs, pour le financement d’actions d’amélioration de la performance énergétique du logement. La maison ou l’appartement à rénover doit être occupé ou loué au titre de résidence principale ou destiné à l’être. Le logement doit par ailleurs avoir été achevé depuis plus de deux ans à la date du début des travaux. Le prêt démarre à 7 000 € pour une action seule sur les parois vitrées et peut aller jusqu’à 30 000 € pour un bouquet de trois travaux et plus, ou pour un projet de performance énergétique globale de l’habitat.

Les autres aides pour les volets

Les retraités du régime général peuvent également prétendre, sous conditions, à l’aide de la caisse de retraite pour des travaux de motorisation des volets roulants. Les particuliers peuvent par ailleurs se renseigner auprès de leur région, leur département ou leur commune sur la mise en place d’aides locales adaptées à leur projet et à leur situation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :