Quel bois choisir pour ses volets ?

Le choix du bois pour ses volets peut être motivé par différents critères : esthétique, écologique, économique…  Sur une construction ancienne ou plus moderne, les volets en bois apportent une touche d’authenticité très appréciable. Leur vertu écologique dépend bien entendu de la provenance des essences et de leurs conditions d’exploitation. Voici un tour d’horizon des essences de bois à considérées pour la réalisation des volets extérieurs, ainsi que les solutions à mettre en œuvre pour motoriser des volets en bois.

Le bois dans l’habitat et pour les volets

Dans l’habitat, le bois trouve sa place à tous les niveaux. Les éléments structuraux, le second œuvre en façade et pour les menuiseries extérieures, mais aussi l’aménagement intérieur peuvent être réalisés à partir de ce matériau. Ressource biosourcée et inépuisable lorsqu’elle est issue de forêts gérées durablement (certification PEFC et FSC®), le bois est un matériau de construction historique, et continue à être employé partout dans la maison, notamment dans le cadre des projets d’écoconstruction.


Particularité du bois pour la conception des volets

Les volets font partie des ouvrages soumis à des conditions intenses sur la face extérieure du bâtiment. Exposés aux variations de température, à l’humidité et la pluie, aux vents violents, voire aux tentatives d’effraction, les volets extérieurs doivent être conçus à partir de matériaux robustes et résistants. Le bois présente généralement ces qualités, mais avec une variabilité plus ou moins importante selon les essences. Certaines peuvent être utilisées pour des ouvrages extérieurs sans précaution particulière, d’autres nécessitent un traitement préalable, alors que certaines sont plus appropriées aux usages intérieurs.

Comment choisir parmi les différentes essences de bois ?

Plusieurs questions se posent au moment de choisir le bois pour la conception de l’ouvrage :

  • Quelles sont les caractéristiques de son environnement ?
  • Quelles sont ses conditions d’usage ?
  • À quels risques l’ouvrage est-il exposé ?
  • Quelles sont les performances attendues ?

Les réponses à ces questions permettent d’identifier les choix possibles, et d’anticiper le type de traitement qui devra éventuellement s’appliquer.

Quelles sont les différentes essences de bois pour des volets ?

Pour des menuiseries extérieures et la réalisation de volets, plusieurs bois peuvent être envisagés. Voici 9 essences de bois à considérer pour un usage extérieur parmi les bois feuillus, résineux et exotiques.

Essences de bois résineux

Les bois résineux sont issus de conifères. De teintes plutôt claires, ils sont relativement faciles à travailler. Leur abondance explique en partie leur succès en construction.

  • Douglas

Le douglas affiche une bonne durabilité pour un prix relativement plus élevé que les autres bois de sa catégorie.

  • Epicéa

Moins durable que le douglas, l’épicéa est aussi moins coûteux. Ce bois, comme le douglas, présente une très bonne imprégnabilité aux traitements.

  • Sapin

Le sapin présente des qualités similaires à l’épicéa en matière de durabilité et de coût. Il s’avère en revanche plus imprégnable aux traitements.

Essences de bois feuillus

Les feuillus ont été utilisés à tous les niveaux de la construction, et sont encore régulièrement sollicités pour la conception des parquets et des menuiseries.

  • Chêne

Durable et abondant, le chêne affiche des prix relativement variables. Largement présent en France, il présente l’avantage de limiter l’impact carbone du matériau. 

  • Châtaigner

Aussi durable que le chêne, le châtaignier est relativement moins imprégnable aux traitements que le chêne.

  • Hêtre

Le hêtre peut être envisagé pour un usage extérieur, s’il est correctement traité. L’essence affiche une faible durabilité, mais s’avère particulièrement imprégnable aux traitements.

Essences de bois exotiques

Les essences de bois exotiques sont très appréciées pour leur résistance en milieu humide. Ces bois offrent également une grande variété de duretés et de finitions.

  • Ipé

L’Ipé présente une excellente durabilité et une bonne imprégnabilité pour un coût très élevé.

  • Iroko

Moins coûteux que l’ipé, l’iroko offre une bonne durabilité et une imprégnabilité très importante.

  • Teck

Très durable, le teck résiste aux environnements agressifs et convient parfaitement à la réalisation des volets extérieurs.

Si le choix du bois repose sur des critères essentiellement écologiques, mieux vaut privilégier des bois produits localement, comme le chêne, et ne nécessitant que peu de traitement pour résister aux conditions climatiques extérieures.

Comment motoriser ses volets en bois ?

Après avoir identifié l’essence de bois idéale pour vos volets, il ne reste plus qu’à se poser la question de son installation.

S’agissant de volets roulants en bois, la motorisation s’effectue au niveau de l’axe d’enroulement. Nous vous proposons des kits d’installation complets dédiés à l’automatisation des volets roulants en version filaire ou radio.

Pour des volets battants en bois, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • les bras motorisés sous linteau : la motorisation reste absolument discrète
  • les bras motorisés en applique : ils sont fixés sur les parois latérales extérieures de l’ouverture.
  • Les gonds motorisés : cette dernière solution permet de conserver en tout point l’aspect initial de la façade.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :